Formations cliniques du Champ lacanien

Collèges de Clinique Psychanalytique

Unités cliniques

Antony - Présentation de malade et entretien clinique

par Jean-Jacques Gorog

Discussion et élaboration avec Jean-Jacques Gorog et Agnès Metton. Avec la participation d’Armando Cote.

La peur, l'angoisse, les crises de panique sont évoquées fréquemment lors des présentations et un questionnement précis permet souvent d'en dégager la nature réelle en même temps que ce qui la motive.

  • Le jeudi de 10h à 13h
  • 8 octobre, 12 novembre, 10 décembre, 14 janvier, 11 février, 17 mars, 7 avril, 19 mai, 16 juin.
  • Centre hospitalier Erasme, 143, Av. Armand Guillebaud, 92160, Antony, tél : 01 46 74 33 11
    RER B Station Antony, puis Bus 297 ou Paladin 2 : Station les rabats ou RER C : Station Chemin d'Antony

Levallois - Présentation clinique

par Claude Léger et Patrick Barillot

La présentation se déroule en trois temps :

Premièrement, nous consacrons un temps à la reprise de la présentation précédente et à son après coup. Deuxièmement, a lieu l'entretien clinique avec le patient. Troisièmement, la matinée se clôt par la discussion et l'élaboration sur le cas présenté avec l'ensemble des participants.

Cette unité, très proche de Paris, offre une grande richesse clinique en raison de l'implication du secteur psychiatrique de Levallois-Perret, tant du CMP que de l'intra-hospitalier, dans la présentation.

  • Le lundi de 9h30 à 12h00
  • 2 novembre, 16 novembre, 7 décembre, 4 janvier, 18 janvier, 1er février, 7 mars, 23 mars, 4 avril, 2 mai, 23 mai, 6 juin, 20 juin.
  • Centre Jean Ayme, 86 rue du Président Wilson, 92300 Levallois-Perret - Tél. 01 55 46 90 50
    Métro : Anatole France (ligne 3)

Orly - Entretien avec un enfant ou un adolescent

par Colette Sepel ou Jean-Pierre Drapier.

Chaque Unité Clinique se déroule en trois temps :

  • 1) Entretien avec un enfant ou un adolescent. Chaque année, un invité nous offrira sa particularité sur un entretien : cette année ce sera Catherine Vanier.
  • 2) Discussion et élaboration du cas avec Jean-Pierre-Drapier et Colette Sepel (et l'invitée le cas échéant).
  • 3) Avant chaque entretien, un participant est chargé de présenter quelques enseignements cliniques tirés de la présentation précédente.

  • Le jeudi de 9h30 à 12h30
  • 19 novembre, 17 décembre, 21 janvier, 18 février, 17 mars, 14 avril, 19 mai, 16 juin.
  • CMPP - 4, rue du Docteur Calmette, 94310 Orly
    RER C : Orly -Ville, Les Saules ou bus 183, station Fer à Cheval, tél. : 01 48 84 11 68

Sainte-Anne - Présentation clinique

par Colette Soler

Discussion et élaboration par Françoise Gorog et Colette Soler

  • Le vendredi de 10h à 13h
  • 6 novembre, 20 novembre, 4 décembre, 18 décembre, 15 janvier, 29 janvier, 5 février, 19 février, 11 mars, 1er avril, 15 avril, 20 mai, 3 juin, 17 juin.
  • Centre hospitalier Sainte-Anne, 17, rue Broussais, 75014 Paris
    Services du Dr F. Gorog et du Dr F. de Pecoulas, Pavillon Magnan, amphithéâtre Morel

    La présentation clinique de Sainte Anne initialement prévue le vendredi 18 mars aura lieu le vendredi 11 mars, et exceptionnellement dans la salle de réunion située au 1er étage du bâtiment Joseph Levy-Valensi et non à l’amphithéâtre Morel.

Théorie analytique et ses problématiques

La psychanalyse avec les enfants

Par Martine Menès et Frédéric Pellion

Les relations entre les concepts lacaniens et la clinique psychanalytique de l'enfant ne paraissent pas toujours immédiates.

Cependant, l'enseignement de Jacques Lacan est très à même de guider un travail orienté par la psychanalyse dans l'« infantile », y compris chez les plus jeunes sujets. Et ce jusqu'aux apports topologiques, qui éclairent singulièrement les particularités des effets de cure « à l'envers » avec un enfant.

Nous aborderons plus particulièrement cette année les expressions variées de l'angoisse chez l'enfant, et les modalités de sa liaison.

Ce séminaire à double voix − deux enseignants − vise à permettre d'aborder des points cruciaux de cette pratique particulière, mais, comme l'histoire du mouvement analytique l'a toujours montré, tellement vivifiante pour la psychanalyse. Il s'appuiera sur l'étude de cas et/ou de situations cliniques, dont certaines auparavant travaillées avec et par les participants, ainsi que sur la reprise de certains textes fondamentaux de Freud et de Lacan.

  • Le lundi de 21h à 22h30
  • 2 novembre, 16 novembre, 30 novembre, 7 décembre, 4 janvier, 18 janvier, 1er février, 15 février, 7 mars, 21 mars, 4 avril, 2 mai, 30 mai.
  • 118 rue d'Assas, 75006 Paris

La phobie symptôme analytique et les paniques circonstancielles

par Jean-Jacques Gorog

La phobie, à distinguer des paniques, permettra de poursuivre cette année sur comment entendre l'identification, au sens de Freud, celle qu'ensuite a revisitée Lacan, celle qui peut être traitée par la psychanalyse à condition d'être toujours partielle.

  • Les 1er et 3ème mardis ouvrables du mois de 21h15 à 23h15
  • 3 novembre, 17 novembre, 1er décembre, 15 décembre, 5 janvier, 19 janvier, 2 février, 16 février, 15 mars, 5 avril, 3 mai, 17 mai, 7 juin.
  • 118 rue d'Assas, 75006 Paris

Sacrifices d'aujourd'hui

par Marc Strauss

Un affect qui ne trompe pas parce qu'il ne raconte rien : l'angoisse. La phobie la circonscrit, à défaut d'un discours qui lui convienne. Mais elle peut aussi déborder et effacer jusqu'aux repères les plus fermes. Les paniques qui s'ensuivent, comme la phobie, révèlent ainsi le réel de la cause perdue. Il trouve sa scène dans l'histoire, individuelle et collective - où elle se régénère, sous d'autres habits.

Aujourd'hui, les causes perdues comme leurs antidotes ne sont pas les mêmes qu'hier. S'y retrouver est la condition préalable pour que l'objection du psychanalyste à leur attrait mortifère porte son trait.

  • Le mercredi de 13h à 14h30
  • 4 novembre, 25 novembre, 16 décembre, 13 janvier, 27 janvier, 10 février, 16 mars, 30 mars, 13 avril, 11 mai, 1er juin, 15 juin.
  • 118 rue d'Assas, 75006 Paris

Les certitudes de l'angoisse

par Luis Izcovich

Quand Lacan énonce que l'angoisse est le seul affect qui ne trompe, il situe sa place d'exception, mais aussi de certitude. Cela impose une question : une certitude pour qui, pour l'analysant ou pour l'analyste?

Nous déclinerons différentes formes de certitude engendrées par l'angoisse : pour le sujet avant l'analyse et pour l'analysant dans le transfert. Quels en sont les repérages pour l'analyste et quelles sont les conséquences pour la direction de la cure?

Dans ce parcours, d'autres distinctions s'imposent : entre la certitude de l'angoisse et celle qui est l'effet de la panique, mais aussi les cas où l'angoisse reste un affect énigmatique.

Autrement dit, il s'agit de rendre compte du devenir de l'angoisse dans l'épreuve du transfert.

  • Le mercredi de 14h30 à 16h
  • 4 novembre, 25 novembre, 16 décembre, 13 janvier, 27 janvier, 10 février, 16 mars, 30 mars, 13 avril, 11 mai, 1er juin, 15 juin.
  • 118 rue d'Assas, 75006 Paris

A quoi sert une phobie

par Sol Aparicio

Qu'est-ce qui définit une phobie? Qu'est-ce qui nous permet d'en parler au singulier, malgré la multiplicité apparemment disparate de ses objets? La phobie est-elle une des formes de la névrose ou un symptôme transclinique?

Si, dans son commentaire de la phobie du petit Hans, Lacan a d'abord montré sa valeur de suppléance − notion dont il se sert par ailleurs pour la psychose − il a plus tard avancé que la phobie est une plaque tournante entre névrose et perversion. En nous appuyant sur ces repères théoriques nous nous proposons d'interroger cette année la clinique de la phobie, pas toujours infantile, son statut et ses fonctions.

  • Le mercredi de 16h à 17h30
  • 4 novembre, 25 novembre, 16 décembre, 13 janvier, 27 janvier, 10 février, 16 mars, 30 mars, 13 avril, 11 mai, 1er juin, 15 juin.
  • 118 rue d'Assas, 75006 Paris

Les avènements de réel, de l'angoisse aux symptômes

par Colette Soler

Si l'angoisse est au final pour Lacan « l'affect type de tout avènement de réel », la question se pose de savoir ce que sont ces avènements dans le discours d'aujourd'hui, par quels symptômes les sujets y répondent, ce que la clinique psychanalytique en recueille de neuf et comment le discours analytique les traite en pratique pour ceux qui y entrent.

  • Le mercredi de 14h00 à 16h00
  • 18 novembre, 9 décembre, 6 janvier, 20 janvier, 3 février, 17 février, 9 mars, 23 mars, 6 avril, 18 mai, 25 mai, 8 juin.
  • 6, rue Albert de Lapparent, 75007 Paris

Séminaire de lecture de texte

Lecture de textes

Par Colette Soler

Textes choisis : Trois conférences sur le symptôme.

Celle du 4 octobre 1975, in Le bloc note de la psychanalyse n°5, et les deux conférences Joyce le symptôme, publiées dans Joyce avec Lacan, Navarin.

  • Le lundi de 12h30 à 14h00
  • 9 novembre, 14 décembre, 11 janvier, 8 février, 14 mars, 11 avril, 9 mai, 6 juin.
  • Centre hospitalier Sainte-Anne, 17, rue Broussais, 75014 Paris
    Services du Dr F. Gorog et du Dr F; de Pecoulas - Pavillon Magnan Amphithéâtre Morel.

Études de cas et Études de textes

Etudes de textes et de cas : réflexions sur notre pratique

par Annie Staricky et Colette Sepel

Dans son séminaire La relation d'objet (1956-1957), Lacan relit l'un des cas princeps de Freud, celui du petit Hans (1909). Il y précise la fonction de la phobie.

Nous procèderons à la relecture de ce cas et reconsidèrerons ce que Lacan appelle « la plaque tournante de la phobie ».

La présentation de cas cliniques par les participants nous permettra d'apprécier ce qui relève de la phobie ou des dites attaques de paniques.

  • Les 2ème et 4ème mardis, de 21h à 22h45
  • 24 novembre, 8 décembre, 12 janvier, 26 janvier, 9 février, 8 mars, 22 mars, 12 avril, 10 mai, 24 mai, 14 juin.
  • 118 rue d'Assas, 75006 Paris

Enseignements associés

De quelques origines, plus ou moins lointaines, de l'objet a

par Frédéric Pellion

L'objet a, revendiqué par Lacan comme sa « seule invention » mais à la date de naissance imprécise, pose un certain nombre de problèmes d'archéologie textuelle. Et, au-delà, ses origines proches et lointaines, dans la psychanalyse et ailleurs, sont à examiner soigneusement, pour elles-mêmes, et pour ce qu'elles révèlent de la fonction à laquelle Lacan l'appelle au coeur de sa métapsychologie.

  • Le jeudi à 14h
  • 19 novembre, 3 décembre, 17 décembre, 7 janvier, 21 janvier, 4 février, 18 février, 17 mars, 31 mars, 7 avril, 19 mai, 2 juin, 16 juin.
  • Centre hospitalier Sainte Anne - 14 rue Broussais - 75014 Paris - Service du Dr de Pecoulas - salle d'enseignement du pavillon K.

La phobie et les paniques aujourd'hui : questions posées à la clinique borroméenne

par Yves Le Bon

En poursuivant notre travail à partir de la clinique borroméenne, nous questionnerons, trois abords de la problématique de l'objet :

  • - dans la phobie, qui vient comme l'indique Jacques Lacan, à propos de Hans, en lieu et place des "carences de son entourage symbolique, devant l'énigme soudain actualisée pour lui de son sexe et de son existence".
  • - et dans le fétichisme, la solution donnée par un sujet dans les effets et conséquences subjectives de sa rencontre avec la castration maternelle.
  • - enfin dans la question des "paniques", en corrélation avec la "subjectivité de notre époque", une référence historique nous servira de référence : La grande peur, collective, à la fin de juillet 1789.

  • Le mardi de 19h30 à 21h
  • 13 octobre, 3 novembre, 24 novembre, 15 décembre, 5 janvier, 26 janvier, 9 février, 8 mars, 22 mars, 5 avril, 3 mai, 24 mai.
  • CAPPC (Rez de chaussée) - 116 A rue du Temple, 75003 Paris

Clinique de la phobie

par Yves Le Bon

« La névrose est une question que l'être pose au sujet. » Les Ecrits, p.520

Suite aux questions ouvertes par celles de l'identification, nous aborderons la question de la phobie, autre interprétation que le sujet fait, face à la problématique de son rapport au manque et de sa rencontre avec une jouissance innommable.

Abord institutionnel : A l'envers du DSM5, comment l'institution soignante peut-elle faire l'accueil de la phobie, de la peur, de la panique?

  • Le mercredi de 10h à 12h
  • 7 octobre, 21 octobre, 4 novembre, 18 novembre, 2 décembre, 16 décembre, 6 janvier, 20 janvier, 3 février, 17 février, 9 mars, 23 mars, 6 avril, 4 mai, 18 mai, 8 juin.
  • Centre Psychiatrique du Bois de Bondy - 13-15 rue Lucien Chapelain, 93147 Bondy
    Renseignements : 06 07 74 26 78

Échanges Enseignants

Les Échanges Enseignants

Le Collège de Clinque psychanalytique de Paris met au travail un thème annuel, commun à l’ensemble des Collèges. Les enseignants qui y consacrent leurs réflexions, en éclairent la clinique. Ces abords sont avant tout personnels mais ils sont aussi vectorisés par des références communes, au premier chef l'œuvre de Freud et l'enseignement de Lacan, dans toute son extension. Il est donc légitime et souhaitable que ces travaux se confrontent durant l’année et que leur diversité donne lieu à un dialogue qui en fasse valoir les apports pour les enseignants du collège eux-mêmes comme pour les participants.

Cartels élargis

Cartel élargi

par Françoise Josselin

Nous poursuivrons l'expérience du cartel élargi cette fois sur « L'envers de la psychanalyse » .

  • Le mercredi de 9h à 10h30
  • 18 novembre, 9 décembre, 6 janvier, 20 janvier, 3 février, 17 février, 9 mars, 23 mars, 6 avril, 4 mai, 18 mai, 25 mai.
  • 118 rue d'Assas, 75006 Paris

Espace clinique rattaché de Champagne-Ardenne